Entretien d'embauche Précédent

1 de 197

Suivant

Un employeur invite son client à évaluer des candidats

Un entretien d’embauche pas comme les autres s’est déroulé au sein de l’agence de communication trudonnaire Idearté. La direction a engagé un nouveau collaborateur mais un client de l’entreprise fut convié pour participer au choix final du candidat. "Nous trouvons important qu’il y ait des affinités entre nos employés et les clients avec lesquels ils traitent quotidiennement", explique Patricia Robinnen, responsable de l’entreprise Idearté. "C’est la raison pour laquelle nous souhaitons déterminer lors du dernier tour de candidature s’il y a une alchimie entre les deux parties."

7 octobre 2019

Partager

Kristien Moelans d'ITZU a rencontré des candidats. L’un d’entre eux travaillera bientôt avec elle.

Idearté a lancé cette expérience dans le cadre du recrutement d'un nouveau consultant en communication. "Nos consultants en communication ne sont pas seulement des directeurs internes de projets, ils sont également le premier point de contact des clients", poursuit Patricia Robinne. "Un lien chaleureux réciproque est donc crucial. Certainement avec les clients réguliers que vous avez souvent au téléphone ou rencontrez régulièrement."

Feeling

Idearté a donc impliqué Kristien Moelans, responsable marketing du groupe de services ITZU, dans la recherche d’un nouveau collègue. "Kristien a rejoint la direction lors des derniers entretiens pour procéder au choix final du candidat", poursuit Bert Stas, lui aussi gérant d'Idearté. "Cette procédure a été précédée par une sélection de CV, un entretien d'embauche traditionnel et un screening externe. Nous avons invité Kristien à rencontrer les trois derniers candidats en lice. D'un côté, vous voyez comment votre futur collaborateur se comporte (lors de la présentation d'un cas, ndlr). D'autre part, vous sentez s'il y a des affinités entre les deux parties. Cela profite à la fois au client et au nouveau collègue."

Mais que se passe-t-il si les impressions du client et de l'employeur sont contradictoires ? "Nous écoutons attentivement l'opinion de notre client mais, en tant qu'employeur, c’est vous qui prenez la décision finale. Heureusement, le jury a été unanime au niveau du choix", poursuit Bert Stas en rigolant.

À suivre

"Idearté envisage de poursuivre ce type d’expérience", déclare Aline Ghys, la troisième directrice d’Idearté. "Le recrutement de nouveaux collègues ne se prend pas à la légère. C’est pourquoi nous n’analysons pas que les diplômes, les compétences ou l’expérience. Nous nous demandons également si le candidat en tant que personne est sur la même longueur d’onde que les membres de l’équipe et des clients. Cette initiative fait donc partie intégrante de la professionnalisation de notre approche RH."

(kme) - Photo: Idearté

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?