Précédent

1 de 41

Suivant
Article suivant:

Recevez-vous une indemnité en cas de télétravail à cause du coronavirus ?

Recevez-vous une indemnité en cas de télétravail à cause du coronavirus ?

16 décembre 2020
Le télétravail peut vous faire économiser beaucoup de frais, notamment au niveau des transports. Et pourtant, travailler efficacement à domicile peut générer certains coûts. Pouvez-vous demander une allocation de travail à domicile pour couvrir de tels frais ?

Bureau professionnel à domicile

Si vous souhaitez transformer votre chambre chaleureuse en un véritable bureau à domicile, vous devrez parfois faire des achats en fonction du métier que vous exercez. Un ordinateur portable décent, un abonnement Internet haut débit, des équipements de bureau supplémentaires, un booster de WiFi, une bonne webcam avec un casque adéquat pour des réunions en ligne, travailler aussi efficacement à domicile que sur votre lieu de travail génère des coûts non négligeables.

Indemnité de travail à domicile forfaitaire

Pour couvrir ces frais, en tant que salarié, vous pouvez demander une allocation de travail à domicile auprès de votre employeur depuis le mois de mars de cette année. Le montant maximal de cette indemnité forfaitaire a été fixé par l'Office national de la sécurité sociale et l'administration fiscale à 129,48 euros par mois.

Bonne nouvelle : cette allocation est exonérée d'impôt et de cotisations sociales. La seule condition que vous devez remplir en tant qu'employé est de travailler au moins 5 jours ouvrables par mois à domicile (au moins une fois par semaine ou en moyenne 8 heures par jour). Et pourtant, tous les employés travaillant à domicile ne reçoivent pas une allocation de travail à domicile...

Recherche

Entre les mois de mars et de septembre, seuls 1,6% des employeurs belges ont effectivement versé une ou plusieurs fois une allocation de travail à domicile à leurs télétravailleurs. L'allocation moyenne de travail à domicile était de 76 euros par mois et par salarié travaillant à domicile. Telles sont les observations ressortant de données récemment publiées par le prestataire de services RH Securex suite à une étude menée auprès de 23.000 entreprises du secteur privé belge.

Déclaration

Le faible nombre d'employeurs versant une allocation de travail à domicile s'explique par la politique de dépenses des entreprises. En cas de travail structurel à domicile, l'employeur est dans tous les cas obligé de rembourser les frais de communication (Internet et téléphonie) ou lui-même mettre du matériel à disposition de ses collaborateurs. D'autres options comprennent l'octroi d'une indemnité forfaitaire générale ou le remboursement d'un achat unique (par exemple une chaise de bureau ou un ordinateur portable) effectué par le télétravailleur.

Iris Tolpe, associée chez Securex Consult, s’exprime à ce sujet : "Jusqu'à la deuxième vague, certains employeurs pensaient que la tempête du coronavirus prendrait fin et appliquaient toujours leur politique de dépenses traditionnelle. Selon eux, leurs employés pourraient bientôt retourner au bureau et cela ne valait pas la peine de changer le mode de rémunération.

Le fait de recevoir ou non une allocation de travail à domicile dépend principalement de la politique de dépenses de votre entreprise. Peut-être devriez-vous à nouveau planifier une réunion en ligne avec le service RH de votre entreprise ?

Télétravail : Télétravail : que devez-vous payer et quels coûts sont-ils à charge de votre patron ?

(mr/eh)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

D'autres ont également regardé

Rechercher des articles

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?

Ajoutez votre CV
Jobs pour vous vous proposera de meilleurs emplois en fonction de votre éducation, de vos compétences et de votre expérience professionnelle.

Ou recherchez dans 17607 autres jobs