Equilibre vie privée/professionnelle
Précédent

1 de 588

Suivant

Quel type de personne stressée êtes-vous ?

Avez-vous une relation amour-haine avec le stress ? Vous n’êtes pas le/la seul(e). Un peu de pression ne fait de mal à personne mais, en cas d’excès, celle-ci peut s’avérer dangereuse. Que faire pour ne pas succomber au stress ? Et bien… cela dépend du type de personne stressée que vous êtes.

1. Le type 'turbo'

Vous rencontrerez les personnes de type 'turbo' tôt le matin à la salle de sport, alors que le reste du monde est encore endormi ou se réveille péniblement. Comme si cela ne suffisait pas, elles passent l’aspirateur avec entrain dans la maison en fin de journée ou n’hésitent pas à prévoir des sorties avec leurs ami(e)s après une journée de travail bien remplie. Passez-vous à la vitesse supérieure lorsque vous êtes très stressé(e) ? Vous êtes sans aucun doute du type 'turbo'. Vous vous sentez souvent débordé(e) et avez du mal à échapper à la pression.

Sachez toutefois que votre maison n'a pas besoin d'être aseptisée en permanence, que vos relations ne doivent pas toujours être passionnelles et que vous n’êtes pas obligé(e) de répondre dans la minute à vos messages. Si c’est plus fort que vous, vous finirez par être victime de tensions dans le cou et les épaules, de maux de tête, de troubles du sommeil et d’une diminution de votre libido !

Conseils pour les personnes de type 'turbo'

  • À faire : prenez votre temps pour prendre votre petit-déjeuner, faites du sport le matin, commencez la journée par une courte séance de méditation, prenez conscience que ce que vous faites est bon pour votre organisme, stimulez votre concentration, découvrez vos vraies passions et apprenez à dire non.
  • A éviter : boire du café, du thé et de l'alcool, manger trop de sucre, vouloir être le père ou la mère parfaite, penser que tout doit forcément être amusant et important.
Lisez aussi : Le stress est un puzzle complexe

2. Le type 'crash'

Êtes-vous toujours en mouvement, littéralement prêt à aider tous ceux qui ont besoin de vous et faites-vous toujours de votre mieux ? Vous serez dès perçu(e) comme quelqu’un de fiable, consciencieux et qui n'abandonne pas facilement. Tout cela est bien beau, mais il y a un revers à la médaille : la probabilité que vous vous effondriez du jour au lendemain est élevée. Les personnes de type 'crash' sont comme les moteurs diesels : elles n'accélèrent pas mais continuent à fonctionner à un niveau élevé.

Jusqu'à ce que le corps dise stop. La récupération complète d'un tel 'accident' peut prendre beaucoup de temps. En effet, la production d'adrénaline est faible tandis que celle de cortisol (l'hormone du stress) est élevée. Résultat des courses : des douleurs articulaires, un sentiment d'impuissance et des troubles du sommeil…

Extra : D’où vient le stress et comment y faire face ?

Conseils pour les personnes de type 'crash'

  • À faire : buvez une tasse de café le matin, mangez six repas par jour, détachez-vous de vos pensées négatives, établissez un planning réalisable, programmez un rituel du soir apaisant, créez plus de stabilité dans votre vie et apprenez également à dire non.
  • A éviter : paracétamol, sports intensifs et écrans.

3. Le type 'hautement sensible'

Si tout arrive à la même vitesse, l’adrénaline prendra le dessus en raison d'une overdose de cortisol. Une situation typique chez les personnes de type 'hautement sensibles'. Vous semblez calme mais, en réalité, vous vous énervez rapidement. La moindre petite chose vous dérange, sans parler de tout ce qui vous inquiète…

Vérifier, encore vérifier, toujours vérifier ? Vous avez certainement déjà souffert de migraine, d'arthrose, de maladie thyroïdienne ou de problèmes de peau comme l'eczéma et le psoriasis. Il s’agit de soucis typiquement rencontrés par les personnes très sensibles lorsqu'elles sont trop stressées. Tout comme l’alimentation excessive qui, dans un premier temps, peut vous donner l’impression de vous sentir bien mais qui conduit très souvent à de l' obésité.

Êtes-vous très sensible ou hypersensible ? Quelle est la différence ?

Conseils pour les personnes de type 'hautement sensibles'

  • À faire : considérer le déjeuner comme le repas le plus important de la journée pour rétablir l'équilibre énergétique, faire de l'exercice à la lumière du jour, oser faire des erreurs et en tirer des leçons, apprendre à dire non, réfléchir à vos propres désirs et tenir un journal intime à jour pour fantasmer sur vos idéaux.
  • A éviter : s'inquiéter, s’affaler sur le canapé et ne rien faire du tout.

4. Les victimes de 'bore out'

Avez-vous eu du mal à travailler pendant la pandémie ? Peu ou pas de collègues et d'amis autour de vous, travailler en permanence à domicile… Tellement ennuyeux ! Croyez-le ou non, vous pouvez être complètement paralysé par un manque d'incitations et de défis, ce qui conduit dans certains cas à un bore-out.

Si vous commencez à développer des problèmes digestifs ou gastro-intestinaux et avez l’impression d’être complètement épuisé et isolé socialement, cela doit vous mettre la puce à l’oreille. De plus, les victimes de bore-out souffrent souvent d'un système immunitaire hyperactif en raison d'une faible taux de cortisol.

Conseils pour les victimes de 'bore out'

  • À faire : mangez des aliments à base de plantes et riches en oméga-3, prenez une tranche d'ananas comme collation (les antioxydants neutralisent l'inflammation), fixez vos priorités, faites régulièrement du sport et des exercices de respiration.
  • A éviter : sauter des repas, boire trop de café, consommer des crudités et manger des produits laitiers.
Êtes-vous résistant au stress ? Faites le test !

(dt/em/eh) - Source : Intermediair

28 octobre 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé