Jobs d'avenir Précédent

1 de 244

Suivant

Quand les humains et les robots collaborent : 'La numérisation crée des emplois'

L'automatisation et les robots prendront-ils la place des êtres humains sur le marché de l’emploi ? Cette crainte dure depuis bientôt six ans… En revanche, il devient de plus en plus évident que la numérisation est créatrice d’emplois.

19 avril 2019

Partager

Jamais auparavant autant d'employeurs n'ont prévu une expansion ou une rétention de leurs effectifs en raison de la numérisation de certaines tâches. Telle est la conclusion d'une étude récemment effectuée à la demande de ManpowerGroup. Leur enquête sur la numérisation en est à sa troisième édition et a été menée auprès de 19.000 employeurs dans 44 pays différents.

Il apparaît par exemple que 93% des employeurs belges (contre 87% dans le monde) souhaitent conserver ou développer leurs effectifs en raison de l’automatisation. L'année dernière, ce pourcentage était de 91%. L'intégration des robots sur le lieu de travail est moins bien accueillie dans 6 pays, principalement en Europe de l'Est.

Chez nous, la numérisation n’est clairement pas synonyme de perte d’emploi. 15% des employeurs belges envisagent d’augmenter leurs effectifs en raison de la numérisation alors qu’à peine 5% prévoient une réduction en termes d'employés.

Compétences non techniques

De plus en plus de machines rejoignent les rangs des entreprises mais cela ne les empêche pas de créer de nouveaux emplois, suggère Philippe Lacroix, directeur général de ManpowerGroup BeLux. "Le marché du travail est en train de changer radicalement. Les entreprises doivent utiliser les ressources pour renforcer les compétences de leurs employés afin de les préparer aux postes à venir, en plus des fonctions remplies par des machines."

Selon Philippe Lacroix, les compétences technologiques et numériques sont de plus en plus recherchées dans tous les domaines. Toutefois, l'automatisation devenant la norme et les machines devenant de plus en plus efficaces dans l'exécution de tâches routinières, les employeurs attachent souvent plus d'importance aux qualités humaines telles que le contact avec les clients. "Toutes les études insistent sur l'importance des compétences générales, même si les compétences techniques constituent également un passeport essentiel pour accéder à un emploi", conclut Philippe Lacroix.

(eh/ll)

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés

Vous voulez également gagner plus, des collègues plus sympas ou moins d'embouteillage ?