Voiture de société
Précédent

1 de 70

Suivant

Les voitures de société seront-elles 100% électriques à l’avenir ? 8 réponses à vos questions

L'accord fédéral de la coalition Vivaldi accélère la poursuite de l'électrification du parc de véhicules de fonction. Quelles sont les conséquences pour les salariés, et quid si vous n'avez pas ou ne voulez pas de voiture de société ?

Déductible d'impôts

Le message est clair : à partir de 2026, seules les voitures de société sans émissions seront entièrement (100%) déductibles fiscalement pour l'employeur. Dans la pratique, cela concerne les voitures électriques (et à hydrogène) neuves qui seront achetées à partir de 2026.

Les voitures de société non exemptes d'émissions (essence, diesel et CNG) ne seront donc plus déductibles fiscalement de manière optimale à partir de 2026. Leur avantage sera systématiquement réduit à partir de 2023 pour atteindre 0% en 2028.

Lisez aussi : Pouvez-vous voyager avec votre voiture de société ?

Questions et réponses

Le nouveau dispositif soulève de nombreuses questions pour les salariés et les employeurs. Les questions ci-dessous vous aideront déjà à y voir plus clair.

1. Cela signifie-t-il que, à partir de 2026, seules des voitures de société électriques sans émissions pourront circuler ?

Non. Un employeur pourra toujours choisir d'acheter une voiture de société à essence, au diesel ou au GNC à partir de 2026, bien que cela ne soit plus avantageux d'un point de vue fiscal. Votre patron devra dès lors supporter les frais dus à l'avantage fiscal inférieur ou compenser en vous proposant une voiture de société plus petite.

2. L'avantage fiscal de la voiture électrique de société est-il perpétuel ?

Non, la déductibilité sera progressivement réduite à 67,5 % d'ici 2031.

Découvrez : 5 alternatives à la voiture de société

3. Ce régime s'applique-t-il à tous les types de voitures de société ?

Non, cela s'applique uniquement aux voitures particulières, y compris les voitures à double usage et les minibus. En revanche, les camionnettes et camions légers (pick-up) ne sont pas éligibles au nouveau régime fiscal.

Extra : Quelles sont les 20 voitures de société les plus populaires du moment ?

4. Y a-t-il suffisamment de bornes de recharge ?

Pas encore, mais il est clair que la situation va s’améliorer. La ministre flamande de la Mobilité Lydia Peeters souhaite par exemple installer 30.000 bornes de recharge publiques supplémentaires d'ici 2025 (pour information, il y avait 4.262 bornes de recharge publiques en Région flamande à la fin de l’année 2020).

Le gouvernement fédéral offrira également des incitants fiscaux aux particuliers et aux entreprises pour qu'ils installent des bornes de recharge à domicile ou à proximité des espaces de stationnement des entreprises. En tant que particulier, vous bénéficierez par exemple d'une réduction d'impôt si vous achetez une borne de recharge et la placez chez vous entre le 1er septembre 2021 et le 31 août 2024.

5. Y aura-t-il assez d'électricité pour ma voiture de société électrique ?

Selon le gestionnaire de réseau Fluvius, la Flandre pourra gérer environ 1 million de voitures électriques d'ici 2030. Les stations de recharge intelligentes éviteront d'éventuels problèmes en contrôlant la capacité de charge de manière à ce que le réseau ne soit pas surchargé.

6. Cet arrangement me coûtera-t-il de l’argent en tant qu'employé ?

Non, le calcul de votre avantage en nature (ATN, montant fixe sur lequel vous êtes imposé) restera pour le moment le même : vous n'aurez donc pas à payer d'impôts plus élevés.

7. Que faire si je n'ai pas ou ne veux pas de voiture de société ?

L'employeur peut proposer un budget mobilité alternatif à ceux qui n'ont pas ou ne veulent pas de voiture de société. En tant qu’employé, cela vous donne la possibilité de choisir votre propre moyen de transport durable.

Cette alternative n'est pas encore bien établie mais les choses sont en train de changer : le système se simplifie, s'assouplit et s'élargit. À l'avenir, vous pourrez par exemple payer des tickets de stationnement, du matériel de vélo ou encore un abonnement aux transports en commun pour les membres de votre famille vivant à votre domicile avec votre budget mobilité.

8. Ce programme fait-il vraiment une différence pour l'environnement ?

Oui, moins d'émissions de CO2 signifient une meilleure qualité de l’air et un environnement plus sain. Surtout quand on sait qu'environ 15 milliards de kilomètres par an sont parcourus par des voitures de société, soit environ 1,7 million de tonnes d'émissions de CO2...

Découvrez : Quelles sont les voitures de société les plus vertes du moment ?

(fd/mr/eh)


15 juin 2021
Jobs recommandés
D'autres ont également regardé