Assurances
Précédent

1 de 20

Suivant

Assurance groupe

9 janvier 2012
Un employeur ou un employé, ou les deux ensemble, peuvent constituer un capital par le biais de primes. Ce capital sera reversé à l'employé à la fin de sa carrière, lors de son départ à la retraite ou en cas de décès.

Le versement de ce capital n'est pas considéré comme un salaire et n'est donc pas taxé, même si vous devez payer une cotisation spéciale de l'ONSS de 3,55 % lors du versement d'une pension complémentaire. Les pensions complémentaires et les capitaux décès sont également soumis à une cotisation de solidarité de 1 ou 2 %, en fonction de la nature et du montant du capital.

Soyez le premier à recevoir nos actus et astuces

Plus de 440.000 utilisateurs recoivent nos astuces

Jobs recommandés
D'autres ont également regardé