Recherche avancée
Chercher par une combinaison de mots-clés?
Afficher la recherche

Pourquoi votre CV fait-il mauvaise impression aux recruteurs ?

Un bon CV est concis, clair et transparent. Mais cela suffit-il pour qu’un recruteur en prélève les bons traits de caractère ? Visiblement les futurs employeurs n’arrivent pas à se faire une idée correcte à partir de la simple lecture des CV qui leur sont présentés…

Selon une enquête de la Wright State University, les recruteurs auraient du mal à analyser la personnalité des candidats en se basant uniquement sur leurs CV.

Enquête

Les enquêteurs ont appliqué leur théorie en soumettant les CV de 37 étudiants à 120 recruteurs. Ils demandèrent aux employeurs potentiels de juger ensuite les CV sur 5 critères de personnalité : ouverture, précision, extraversion, bienveillance et névrotisme. Les résultats furent surprenants et, pour beaucoup, décevants car les recruteurs semblent assez mal estimer la personnalité des candidats.

Mauvaise interprétation

Selon Gary Burns, enquêteur et professeur en psychologie, les employeurs sont relativement généreux dans leur attribution de scores pour ce qui est de l’extraversion, mais quelque peu avares au sujet de la bienveillance. De ce fait, beaucoup se voient donc clairement sur ou sous-évalués.


Un candidat mentionnant une expérience de volontariat sur son cv est très vite considéré comme un talent en matière d’organisation, même si l’activité en question ne le requiert pas. Le trait de caractère qui devrait le plus en dire sur une personnalité amicale (et qui peut aider à déduire le niveau de serviabilité et de sympathie du candidat), ne contribue que très peu à augmenter les chances d’être invité à un entretien.


Comptons en plus que les candidats ne sont pas toujours honnêtes sur leur CV et qu'ils enjolivent, exagèrent ou oublient des éléments par-ci par-là, tous les ingrédients sont réunis pour s'en faire une mauvaise image. Les futurs employeurs se basent tout de même sur celle-ci pour inviter leurs futurs employés à un entretien.

Impacts

Burns prétend que les résultats de l’étude montrent que la personnalité du candidat n’a qu’un impact limité sur les perceptions du recruteur. Une conclusion qui a des conséquences tant pour le candidat que pour l’employeur. Une mauvaise interprétation du CV suffit pour que l’entretien ne se déroule pas de manière optimale et que vous voyez passer sous votre nez cet emploi que vous désiriez tant.

Conseils

Comment procéder ? Burns nous donne quelques conseils tirés de son étude :

  1. Faites figurer votre parcours éducatif (diplômes, formations,…) avant vos réalisations professionnelles.
  2. Mettez en avant vos positions de leadership. Cela peut aller d’une fonction de management dans un emploi précédent jusqu’à la gestion d’un mouvement de jeunesse.
  3. Ajoutez vos hobbys et vos activités de bénévole s’ils contribuent à faire valoir votre personnalité. Vous avez un hobby spectaculaire soulignant votre côté aventurier ou une autre occupation qui vous fait sortir du lot ? Indiquez-les !
  4. N’oubliez pas de soigner la mise en page de votre CV. Un design clair et attrayant peut faire des miracles et vous positionner très favorablement parmi tous les CV standards : A4, noir et blanc, Times New Roman, 12pt…

Et si tout ceci ne fonctionne pas, vous pouvez toujours tester une approche plus active (médias sociaux, téléphone, se rendre en entreprise) ou encore des méthodes de sollicitation plus créatives. Une candidature en vidéo, un CV sur Pinterest ou transmis sous forme de carton de lait… Le jeu en vaut certainement la chandelle.


(EH) (SC) Sources : Express.be / nymag.com 

Plus d'info CV , Pourquoi je ne trouve pas de job ? , Solliciter de manière créative

08/05/2017