Recherche avancée
Chercher par une combinaison de mots-clés?
Afficher la recherche

Candidature 2.0 : voici à quoi s'attendre…

Les temps changent, tout comme la manière dont les employeurs recrutent leurs employés. Entrevues téléphoniques ennuyantes et CV classiques font désormais partie du passé. Voici quelques techniques de plus en plus répandues de nos jours…

Aujourd'hui, il ne suffit plus d'envoyer un CV standard rempli de clichés à son futur employeur. Une lettre de motivation personnalisée et sophistiquée est le minimum standard, sans oublier que le contenu doit être percutant et accrocheur. Enfin, et c'est un must, un CV se doit d'être lisible.


Les employeurs s'orientent de plus en plus vers la recherche d'une personnalité au-delà des compétences. Plus tôt elle est mise en avant, mieux c'est.

1. Contrôle de l'identité en ligne

Une recherche rapide sur Google est une évidence. Les employeurs veulent vérifier qui se cache derrière votre CV et souhaitent savoir si vous dites la vérité. Votre profil LinkedIn concorde-t-il avec votre CV ?


Avez-vous une page Facebook, un compte Twitter ou d'autres activités en ligne pouvant être consultées par n'importe qui ? Procédez à un 'nettoyage' avant d'envoyer vos candidatures ou laissez-les telles quelles si vous trouvez que celles-ci reflètent parfaitement votre personnalité.


Vous avez votre identité virtuelle entre vos mains. Tirez parti des différents canaux qui vous sont proposés pour diffuser votre CV et montrez que vous n'avez rien à cacher. C'est un excellent moyen de promouvoir votre image de marque.

2. Questions absurdes

Lors de conversations en face to face, des questions très étranges voire complètement absurdes peuvent vous être posées. Même si votre CV fait ressortir les bonnes qualifications, votre personnalité correspond-elle à la culture de l'entreprise ou à l'équipe qui devrait vous engager ?


Il vous est par exemple soudainement demandé si vous êtes plutôt fan de Pukkelpop ou de Tomorrowland, si vous optez plutôt pour des vacances à la plage ou à la montagne, si vous préférez telle chaîne télévisuelle plutôt qu'une autre, si vous êtes plutôt bière ou cocktail ou enfin qui entre Batman ou Spiderman gagnerait lors d'un combat ?


Il n'y a pas de bonnes réponses. Celles-ci sont utilisées pour avoir une idée de la personne que vous êtes et pour savoir si vous convenez à l'équipe ou à l'entreprise. Il vous est parfois même demandé de résoudre un problème complètement hors contexte pour vérifier si vous parvenez à raisonner rapidement. Paniquez-vous ou gardez-vous votre sang froid ? Comment réagissez-vous face à une situation difficile ou inattendue ?

3. Missions étranges

Vous êtes assis sur votre chaise, bien habillé et le look soigné face à votre employeur potentiel. Toute le monde est très formel quand, tout à coup, le recruteur vous demande de chanter une chanson. Que faites-vous ? Il s'agit d'une technique pour sonder si vous correspondez ou non à la culture de l'entreprise. Votre réaction est souvent aussi importante que la prestation proprement dite.


Vous aurez beau préparer vos réponses aux questions de base, ce sont les réponses inattendues ainsi que vos réactions qui vous démarqueront des autres.

4. Questions difficiles et inattendues

Alors que vous êtes en mode pilote automatique et que vous expliquez le contenu de votre CV, une question difficile vous est soudainement posée : "Imaginez que vous vous réveillez le matin avec 3000 e-mails non-lus et que vous ne pouvez répondre qu'à 300 d'entre eux. Lesquels choisissez-vous ?"


Restez-vous calme ? Faites-vous preuve de logique ? C'est souvent juste un moyen pour vous sortir de votre zone de confort. Les recruteurs veulent savoir comment vous réagissez sous pression. Si vous écrivez dans votre lettre de motivation que vous prenez rapidement des décisions et que vous savez définir vos priorités, il est toujours préférable pour eux de le vérifier de leurs propres yeux.

5. Questions piège

Il en existe plusieurs… Chez Redbox, il a par exemple été demandé "Combien de personnes ont-elles volé à Chicago l'année passée ?"

Vous pouvez commencer à calculer, à estimer, à faire des statistiques ou à utiliser votre smartphone effectuer une recherche rapide sur Google. Si vous le souhaitez, vous pouvez également dire qu'il n'y en a eu aucune car l'être humain ne sait pas voler et de demander si l'employeur parle d'avions ou non.

6. Apportez un objet

Certains employeurs potentiels peuvent vous demander d'apporter un objet. Peu importe sa nature, ils souhaitent juste en savoir un peu plus sur votre propre personne.


Il est vrai que vous pouvez préparer cette question, chose qu'ils veulent généralement éviter. Une alternative est par exemple qu'on vous demande de saisir votre trousseau de clé et de dire ce en quoi il vous correspond, d'énumérer 5 choses que vous transportez dans votre sac à main ou encore d'expliquer ce que vous gardez dans votre portefeuille (en dehors de l'argent et des cartes de crédit) et pour quelles raisons.


C'est ainsi qu'ils essaient de déterminer qui vous êtes vraiment en se basant sur des objets que vous avez sur vous. Chaque interview est différente, mais veillez absolument à y apporter une touche personnelle.


(eh/jy) – Source : Manners.nl 

Plus d'info Lettre de candidature , CV , Entretien d'embauche , Tests de sélection , Conseils pour solliciter , Solliciter de manière créative

13/10/2016

Le job a été sauvegardé

Vous pouvez retrouver vos jobs sauvegardés en bas de cette page, mais également sur la page d'accueil ou dans Mon Jobat.

Pour pouvoir les consulter également sur d'autres appareils, connectez-vous.