Recherche avancée
Chercher par une combinaison de mots-clés?
Afficher la recherche

Comment garder un cv up-to-date ?

Des termes éloquents, des listes d’expériences interminables, de lourdes constructions de phrases… Certaines tournures syntaxiques semblent témoigner de votre fiabilité et de votre professionnalisme mais, dans certains cas, cela ne fonctionne pas. Voici quelques conseils pour rafraîchir votre CV.

Dans un monde où les médias sociaux gagnent en intérêt et où tant les managers que les recruteurs sont de plus en plus liés aux dernières technologies, vous ne pouvez rester à la traîne avec votre CV. Qu’attend-on d’un curriculum vitae en cette période de prédominance digitale ?

1. Des mots clés

Bref et concis, un CV tient idéalement sur une page. Vous pouvez toujours fournir de l’information supplémentaire par la suite mais soyez synthétique dans un premier temps ! Les mots-clés se lisent plus facilement et attirent l’attention du lecteur au bon endroit.


De nombreuses entreprises utilisent l’Applicant Tracking Systems (ATS) pour screener les candidatures sur base de certains mots-clés. Regardez donc les mots figurant à des endroits spécifiques dans les offres d’emploi. Examinez la terminologie utilisée pour spécifier les compétences requises et intégrez les responsabilités et les qualités recherchées dans votre CV ainsi que dans votre lettre de motivation.

2. Personnalisez votre CV et vos mots clés pour chaque candidature

Utiliser un modèle, c’est bien, mais essayez tout de même de personnaliser votre CV pour chaque candidature. Vous pouvez conserver votre mise en page si vous ne voulez pas créer un nouveau CV à chaque reprise mais changez-en certainement les mots clés car chaque entreprise a son attention tournée vers des qualités spécifiques.


En effet, les mots clés fonctionnant pour l’une ne sont pas nécessairement les mêmes pour l’autre. La position de 'manager' peut signifier une toute autre chose auprès de différentes organisations. Les mots clés généraux sont un bon début mais n’oubliez pas d’utiliser certains termes plus spécifiques. Consultez le site de l’entreprise, la page 'qui fait quoi' et la section reprenant les postes vacants. Faites comprendre par vos concepts et vos tournures de phrases que vous êtes connecté à l’entreprise.

3. Pas de photo

Un recruteur scanne votre CV en 6 secondes. Veillez à ne pas le distraire avec de l’information superflue. Organisez la mise en page de votre document afin que ces 6 secondes lui soient les plus utiles possibles pour se faire une idée de vous. Veillez à ce que vos compétences, vos connaissances et votre expérience sautent aux yeux. Ce sont d’abord votre expertise et votre savoir qui doivent attirer son attention, votre photo n'est qu'accessoire. Un lien vers votre profil LinkedIn donnera de toute façon accès à votre photo. Si vos patrons éventuels veulent mettre un visage sur votre CV, ils n’auront qu’à cliquer sur votre profil LinkedIn.

4. Ajoutez des liens vers vos profils sur les médias sociaux

93% des recruteurs font des recherches Google au sujet de leurs candidats. Anticipez et indiquez-leur les canaux que vous utilisez le plus. Vous garderez ainsi le contrôle de votre identité en ligne et les mènerez directement à la bonne information.


Mentionnez vos comptes LinkedIn, Facebook et Twitter. Mettez-les bien en évidence en les reprenant dans vos coordonnées de contact ou en plaçant des icônes dans la section située en bas de page. Vous passerez pour quelqu'un de confiant, qui n'a rien à cacher, qui se positionne sur la toile et est en adéquation avec le monde digital.

5. Eliminez les références

Certains employeurs exigeront des références mais ne prendront pas contact avec celles-ci la première fois qu’ils parcourront votre CV. Ils se contenteront dans un premier temps de votre expérience et vos compétences.


Attendez donc qu’un employeur vous demande des références pour les lui fournir. Vous aurez ainsi plus de place sur votre CV pour mettre en valeur tout ce que vous avez déjà atteint et presté. Enfin, vous pouvez mettre vos personnes de contact au courant que votre prochain patron risque de leur téléphoner pour demander des références. Elles pourront mieux s’y préparer.

6. Des encadrés

Mettez-vous à la place du recruteur : vous recevez une centaine de CV par jour, la plupart se ressemblent, arborent les mêmes compétences, affichent souvent le même lay-out… Un peu monotone, n’est-ce pas ? Sortez du lot et faites en sorte que votre CV soit tout simplement remarquable. Tout ce qui se démarque de la monotonie recevra une attention particulière.


Bullet points, alinéas, et caractères italiques vont dans la bonne direction mais peuvent parfois sembler monotones. Ajoutez par exemple une ou deux 'call out box' pour vous démarquer. Vous pouvez le faire en insérant une zone de texte colorée mentionnant par exemple 'le saviez-vous ?' ou en plaçant une bannière de couleur derrière un texte devant absolument être lu. Vous pouvez aussi jouer avec des encadrés pour grouper ou faire ressortir de l’information.


Retenez-le : "less is more". Pas question de transformer votre CV en un livre de coloriage inefficace. Vous risqueriez de semer la confusion chez le recruteur. Si vous êtes designer, pourquoi pas. Si vous ne l’êtes pas, tenez-vous en à quelques cadres stratégiquement placés ou à des highligts relevants pour souligner une expérience tout à fait unique, une formation vraiment spéciale ou un projet réellement intéressant…


(eh/sc) Source : Glassdoor.com 

Plus d'info Lettre de candidature , CV , Postuler en ligne , Solliciter de manière créative

12/09/2016

Soyez le premier à recevoir nos astuces et nos concours: